bricoler

bricoler

bricoler [ brikɔle ] v. <conjug. : 1>
• v. 1480; de bricole
1 V. intr. Vx Ricocher; zigzaguer, biaiser.
(av. 1859) Mod. Gagner sa vie en faisant toutes sortes de petites besognes. Se livrer à des travaux manuels (aménagements, réparations, etc.). Il « bricole à ravir, menuise, soude, cloue, ramone » (Colette).
2 V. tr. (1919) Installer, aménager (qqch.) en amateur et avec ingéniosité. fam. bidouiller. Il a bricolé une douche dans sa cuisine. Arranger, réparer tant bien que mal, de façon provisoire. Bricoler un moteur. Par ext. Arranger pour falsifier. Ce meuble « ancien » a été bricolé. trafiquer.

bricoler verbe intransitif (de bricole) Familier Gagner sa vie à des besognes variées, peu durables, à de petits travaux. S'occuper à de petits travaux manuels de réparation, d'agencement, etc., chez soi ou chez des particuliers : Passer son dimanche à bricoler.bricoler (citations) verbe intransitif (de bricole) Familier Émile Michel Cioran Răşinari, près de Sibiu, 1911-Paris 1995 Être moderne, c'est bricoler dans l'Incurable. Syllogismes de l'amertume Gallimardbricoler verbe transitif Familier Arranger, réparer, fabriquer quelque chose : Bricoler l'installation électrique. Procéder à des modifications techniques sur un appareil, un mécanisme, le plus souvent par fraude : Bricoler un moteur pour augmenter sa puissance.

bricoler
v.
rI./r v. intr.
d1./d Se livrer à de menus travaux, peu rémunérés.
d2./d Exécuter de menus travaux de réparation, d'agencement, etc. Passer ses dimanches à bricoler.
rII./r v. tr. Fabriquer, réparer (qqch) avec des moyens de fortune. Bricoler un réveil.

⇒BRICOLER, verbe.
I.— [L'idée dominante est celle de mouvement de va-et-vient (correspond à bricole II A)] Cour.
A.— Emploi intrans.
1. Passer d'une occupation à une autre, se livrer à toutes sortes d'activités, de métiers peu rentables :
1. — Alors vous gardez le chantier, la nuit, mon bonhomme?...
— Je fais un jour une chose, un jour l'autre. Je bricole, quoi!
A. FRANCE, Histoire comique, 1903, p. 92.
2. Je faisais le matin des commissions pour les commerçants... Une livraison l'après-midi de temps en temps, je bricolais quoi...
CÉLINE, Voyage au bout de la nuit, 1932, p. 55.
2. Exécuter chez soi de petits travaux qui réclament de l'ingéniosité et de l'habileté manuelle :
3. ... et je ne t'oublie pas, Jantje, pour toi, puisque tu es l'aîné et que je suppose que tu aimes bricoler, voici pour toi la grande boîte du meccano et tout un attirail de clés anglaises et d'autres outils, ...
CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 258.
4. Dans un coin on voyait un clapier, dans l'autre une cabane où Duffieux devait ranger ses outils et sans doute bricoler à ses heures de liberté.
SIMENON, Les Vacances de Maigret, 1948, p. 94.
B.— Emploi trans. (p. ext. de I A 2)
1. Arranger, réparer, fabriquer en amateur. Bricoler une installation. Avec une boîte de conserves, il avait bricolé des cuillers (GENEVOIX, Match à Vancouver, Laframboise et Bellehumeur, 1942, p. 74).
Loc. fig., pop. Bricoler des casse-têtes. Se donner du mal :
5. Cautruche, dit Gogo-la-Gaieté, quoi! Un joli garçon à la coule qui ne bricole pas de casse-têtes, un bon zig qui se passe la douce...
E. et J. DE GONCOURT, Germinie Lacerteux, 1864, p. 202.
2. En partic. [Avec une idée de ruse (cf. infra III)] Procéder à des modifications techniques; falsifier. Bricoler un moteur, un meuble ancien.
II.— [L'idée dominante est celle de mouvement en zigzag (correspond à bricole II C)]
A.— Emploi intrans.
1. JEUX [Le sujet désigne une balle, une bille]. Ricocher. [Au billard] Jouer en utilisant la bande. Bricolez, si vous voulez faire ce carambolage (Lar. 19e).
2. CHASSE [En parlant d'un chien qui ne retrouve pas la piste de l'animal qu'il chasse] Aller de côté et d'autre. Xantippe ne chasse pas, elle bricole, elle s'amuse (H. BAZIN, L'Huile sur le feu, 1954, p. 119). Ce chien bricole sans cesse (Ac. 1932, Ac. Compl. 1842).
3. MAN. [Le sujet désigne un cheval] Passer adroitement entre les buissons, les arbres, etc. Ce cheval bricole bien (Ac. Compl. 1842).
B.— Emploi trans., vx, fam. Bricoler le chemin. Faire des zigzags en marchant (comme le fait un homme ivre).
III.— Emploi trans.
A.— [L'idée dominante est celle de ruse (correspond à bricole I fig.)] Vx. Ruser, manœuvrer sournoisement :
6. Qu'un ambitieux abbé bricolât et retînt le bonheur d'un homme trempé comme l'était Montriveau? cette pensée bouillonna sur sa face...
BALZAC, La Duchesse de Langeais, 1834, p. 269.
B.— [Correspond à bricole II B] Bricoler un cheval. Lui mettre la bricole.
PRONONC. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[], (je) bricole []. 2. Forme graph. — On rencontre aussi bricoller, cf. p. ex. BALZAC, Le Curé de village, 1889, p. 85 : ,,il se passe un temps infini avant qu'il n'ait trouvé une veste, son fouet, ou bricollé ses chevaux``.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1480 intrans. « aller par-ci, par-là » (Sottie des Vigiles de Triboulet [Rec. Trepperel I, pièce X] vv, 55-58 d'apr. Kwart. neofilol. t. 1, p. 75); 1611 « jouer en utilisant la bande (au jeu de paume, au billard) » (COTGR.); d'où 1616 « ricocher (en parlant d'une balle, d'une bille) » (AUB. Hist. I, 312 dans GDF. Compl.); 2. XVIe s. intrans. « dire des mensonges » (Anc. Poés. fr., III, 136 dans HUG.); 1634 trans. « manœuvrer par des moyens détournés » (CORNEILLE, S. du Menteur ds DUB.-LAG.); 3. av. 1859 intrans. « exécuter de menues besognes » (PRIVAT D'ANGLEMONT, Paris-Anecdote, 58 dans QUEM.); 1919 trans. « réparer qqc., l'arranger ingénieusement, tant bien que mal » (DORGELÈS, Les Croix de bois, p. 42).
1 dér. de bricole étymol. A 1 « catapulte »; 2 dér. de bricole A 1 « ruse »; 3 issu de 1 « aller ça et là ».
STAT. — Fréq. abs. littér. :31.
BBG. — GRIMAUD (F.). Pt gloss. du jeu de boules. Vie Lang. 1968, p. 111. — JABERG (K.). Zu den französischen Benennungen der Schaukel. Lautverstärkung und Lautvertauschung. Vox. rom. 1945/46, t. 8, p. 13.

bricoler [bʀikɔle] v.
ÉTYM. 1480; de bricole.
———
I V. intr.
(1611). Jeux. Jouer de bricole, au billard.
2 (Av. 1859). Mod. Gagner sa vie en faisant toute sorte de métiers, ou de petites besognes. || Cet ouvrier n'a pas de métier, il bricole par-ci, par-là (Académie). || Bricoler dans l'édition.Péj. || Il bricole dans la finance ( Magouiller).
3 Plus cour. Se livrer à des travaux manuels (aménagements, réparations, etc.). || Il « bricole à ravir, menuise, soude, cloue, ramone » (Colette).
1 En hiver, après l'angélus, on a le temps de bricoler, n'est-ce pas ?
Martin du Gard, les Thibault, t. IV, X, p. 252.
2 Urbain (…) devait bricoler au jardin comme il le faisait ordinairement le dimanche matin.
M. Aymé, la Vouivre, p. 122.
3 Je leur proposai de me mettre à leur disposition, quelques heures par jour, pour les menus travaux d'entretien dont toute maison a besoin, si l'on ne veut pas qu'elle tombe en poussière. Bricoler, c'est encore une chose possible, je ne sais pourquoi.
S. Beckett, Premier amour, p. 14-15.
———
II V. tr.
1 (1919). Installer, aménager (qqch.) en amateur, pendant ses temps de loisirs et avec ingéniosité. || Elle a bricolé une très belle bibliothèque. || Il a bricolé une installation de douches dans sa cuisine. || Bricoler un moteur, une pendule.
Parfois péj. Installer, réparer tant bien que mal.
4 Ces grilles coûtent les yeux de la tête et les trois quarts du temps elles ne servent à rien parce que les ouvriers les bricolent (…)
Roger Vailland, 325 000 francs, p. 211.
(Abstrait). || Les députés ont bricolé une loi à la dernière minute.
Au p. p. || Ça fait un peu bricolé.
Par ext. Arranger pour falsifier. Trafiquer, tripoter. || Ce meuble « ancien » a été bricolé.
5 (…) et puis ma voiture était à moi, je travaillais à mon compte. Le compteur, on le bricole un peu, tu t'en doutes.
Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, p. 18.
2 Techn. || Bricoler un cheval, lui mettre la bricole.
DÉR. Bricolage, bricole (B.), bricoleur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bricoler — bricolér s. m., pl. bricoléri Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  BRICOLÉR s.m. (Rar) Persoană care se ocupă în timpul liber cu tot felul de lucrări manuale de întreţinere şi de reparaţii. [< fr. bricoleur]. Trimis de… …   Dicționar Român

  • bricoler — Bricoler. v. n. Faire un coup de bricole. Il est adroit à bricoler. Quand on mange quelque chose de trop chaud, On dit qu On le fait bricoler dans la bouche …   Dictionnaire de l'Académie française

  • bricoler — BRICOLER. v. n. Jouer de bricole à la Paume ou au Billard. Il est adroit à bricoler. [b]f♛/b] Lorsqu un homme ne va pas droit en besogne dans une affaire, mais qu au contraire il biaise, on dit familièrement, qu Il bricole …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bricoler — Bricoler, mot du jeu de paulme, une bricole …   Thresor de la langue françoyse

  • bricoler — vt. / vi. , faire // fabriquer bricoler (toutes sortes de petites choses), faire de petits travaux manuels peu importants (à la ferme ou dans la maison), s occuper à de menues besognes, de petits riens, de bagatelles : brikolâ (Albanais.001,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • BRICOLER — v. n. Jouer de bricole, soit à la paume, soit au billard. Il est adroit à bricoler.   Il se dit aussi, figurément et familièrement, De celui qui ne va pas droit, qui biaise dans une affaire. Cet homme bricole, ne fait que bricoler. Ce sens est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • bricoler — (bri ko lé) v. n. 1°   Jouer de bricole à la paume ou au billard.    Fig. Aller par des voies obliques. •   La maison de Lorraine fit en sorte que Mme la duchesse de Chartres demeurât à Versailles, avec laquelle il n eût pas été si aisé de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BRICOLER — v. intr. Jouer de bricole, soit à la paume, soit au billard. Il est adroit à bricoler. Il se dit aussi, en termes de Chasse, du Chien qui change de piste. Ce chien bricole sans cesse. Il signifie aussi, dans le langage populaire, Faire toute… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • bricoler — v.i. Faire toute espèce de métiers. □ v.t. bricoler une femme, entreprendre des caresses intimes …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • bricoler — vi, vt Travailler occasionnellement; se livrer à de petites activités. • On m’a remarqué et proposé de tourner dans la série Papa bricole. • On estime que plus de cinq millions de Français pratiquent le bricolage …   Le petit dico du grand français familier

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”